Retour sur la conférence Google x Adsvisers : Comment acquérir des utilisateurs et générer du chiffre d’affaires via les applications mobiles ?

Retour sur la conférence Google x Adsvisers : Comment acquérir des utilisateurs et générer du chiffre d’affaires via les applications mobiles ?

 

* Si vous souhaitez récupérer la présentation de l’événement, contactez lea@adsvisers.com *

Vendredi dernier, nous vous accueillions chez Google à quelques pas de Saint-Lazare, pour une conférence autour des applications mobiles. L’idée étant qu’à la fin de la présentation vous ayez en main les informations clés, pour acquérir de nouveaux utilisateurs et booster les ventes au sein de votre application mobile.

À travers cet article, nous vous proposons de revenir sur les différents points clés abordés.

Quelques chiffres sur le marché des applications mobiles en 2019

Au premier trimestre 2019, c’est plus de 3 millions d’applications qui étaient disponibles dans les différents stores (GooglePlay et AppleStore). Mais 7 jours après avoir été téléchargées, seulement 37% des applications sont actives.

En France, c’est 1,8 milliard de téléchargements d’applications qui ont été enregistrés en 2018. Un chiffre qui place le pays en 15ème position au classement mondial.

Au cœur des applications, les achats “in-app” représentent 964 millions de dollars en 2018. Le France se situe à la 8ème position mondiale. Un chiffre qui montre que les utilisateurs aiment dépenser au sein des applications.

Enfin côté utilisation, les utilisateurs passent de plus en plus de temps sur leur smartphone. En 2 ans, le temps passé a augmenté de 50%. Les Français passent 2 heures par jour sur leur mobile. Au total, un utilisateur dispose d’environ 90 applications sur téléphone, mais nombre d’entre elles ne sont jamais ouvertes ou utilisées…

Les bonnes pratiques pour acquérir des utilisateurs

Petite information avant d’entrer dans le vif du sujet, les campagnes pour application mobile sur Google étaient connues sous le nom d’Universal App Campaigns ou UAC. Désormais il faut dire AC, soit App Campaigns !

Au moment de lancer votre campagne publicitaire, il faudra définir à quelle étape votre application est. On peut noter 4 grandes étapes :

  • Pré-lancement – vous utiliserez les App Campaigns Install afin de maximiser le nombre de téléchargements – votre objectif étant d’acquérir un maximum d’utilisateurs
  • Lancement – vous utiliserez les App Campaigns Install afin de maximiser le nombre de téléchargements – votre objectif étant d’acquérir un maximum d’utilisateurs
  • Croissance – vous utiliserez les App Campaigns Install Advanced, des campagnes qui prennent en compte les comportements des utilisateurs afin d’obtenir des téléchargements plus qualifiés – votre objectif ici sera de maintenir un ROI positif
  • Maturité – vous utiliserez les App Campaigns Action, en demandant à l’utilisateur de faire une action bien précise – arrivé à ce stade vous souhaitez garder les utilisateurs engagés et acquérir de nouveaux clients à forte valeur ajoutée

Google a également précisé, qu’un nouveau type de campagne était en bêta, les App Campaign Value. Ainsi, l’optimisation des campagnes se fera en fonction du ROAS attendu. Cependant, le produit est assez complexe et nécessite de nombreuses analyses.

Toutes les campagnes de Google pour les applications mobiles fonctionnent grâce aux algorithmes. Il est aujourd’hui devenu essentiel de tirer profit de l’automation et ainsi laisser les algorithmes de Google, basés sur le machine learning fonctionner et apprendre tout seuls. Il y a quelques années, l’humain pouvait faire mieux que les algorithmes, mais aujourd’hui ce dernier doit se concentrer sur la stratégie, les objectifs commerciaux, le tracking ou encore les créations à mettre dans les publicités. Google s’occupera de gérer les placements, les enchères et trouver les meilleures personnes en fonction de vos attentes.

Les bonnes pratiques pour vos App Campaigns

1- Trackez le comportement des utilisateurs 

On ne cessera de le répéter, mais le tracking est au coeur de vos campagnes. Si vous souhaitez ré-engager des utilisateurs ou tout simplement amener l’utilisateur à faire une action bien précise, il est essentiel de suivre avec précision toutes leurs actions. Ces actions vont permettre à l’algorithme de trouver les bonnes personnes pour votre application.

Par ailleurs, concernant le tracking plusieurs options sont proposées :

  • Utiliser Google Play : une option simple et gratuite qui vous permettra seulement de récupérer le nombre de téléchargements sur Google Play
  • Paramétrer Firebase : un produit gratuit de Google qui vous permet de tracker divers événements, mais uniquement pour les campagnes App Installs. C’est en quelque sorte le Google Analytics des applications
  • Passer par un SDK tiers comme Adjust ou AppsFlyer : l’avantage c’est que vous pourrez tracker les campagnes de Facebook, Snapchat, en plus de Google

Chez Adsvisers, nous conseillons d’utiliser Firebase + un outil tierce afin de pouvoir réaliser des analyses globales, mais précises à la fois. À noter que le tracking desktop et le tracking sur mobile sont deux choses complètement différentes. Sur mobile il sera essentiel d’implémenter un SDK afin de tracker les actions sur votre application. Cette étape nécessitera une mise à jour de l’application.

2- Variez les événements et leur fréquence

Plus on dispose de données et plus ces dernières sont différentes, meilleure sera l’analyse.

On vous conseille ainsi de définir au moins 5 événements tout au long du tunnel de conversion comme par exemple la première ouverture, l’inscription, l’ajout au panier… Chaque événement devra au moins avoir lieu 10 à 15 fois par jour, pour une bonne optimisation.

3- Diversifiez vos visuels

Pour que l’algorithme fonctionne correctement, il faut le nourrir. Pour cela il faudra proposer plusieurs éléments textes ou visuels. D’autant plus que chaque utilisateur est différent, son comportement peut varier en fonction de la créa à laquelle il est exposé.

La recette parfaite pour délivrer une publicité pertinente à chaque utilisateur correspond à proposer :

  • Des textes : 25 caractères maximum où il faut mettre en avant les propositions commerciales uniques (USP)
  • Des images : lorsqu’une image est personnalisée, le taux de conversion peut être multiplié par 2. Il est essentiel de varier les formats, en utilisant peu de texte et en étant crédibles grâce aux logos de l’application et des stores
  • Des vidéos : la vidéo est aujourd’hui un réel vecteur de performance dans la publicité. En fonction des emplacements, il faut penser à proposer des formats horizontaux et verticaux, mais également à sous-titrer ces dernières
  • Des éléments HTML5 : en utilisant du mouvement, via des bannières animées, le taux de clic peut augmenter de 30%

Avec cela, vous avez ce qu’on appelle le CREATIVE EXCELLENCE. Ce parfait combo est cependant très difficile à avoir, chez Adsvisers nous vous aidons à produire ces créas pertinente !

De plus, il sera par exemple inutile de diffuser votre campagne destinée à la télévision sur Youtube par exemple. Le comportement est différent, le format varie et les attentes sont différentes. Vous pouvez par contre diviser votre spot publicitaire en 3/4 vidéos de 10 à 15 secondes, tout en étant impactant dès les premières minutes.

Ré-engagez vos utilisateurs avec les App Campaigns for Engagement

Ce nouveau format actuellement disponible en Open Beta, vous permet de cibler des personnes ayant téléchargé votre application, mais ne l’ayant par exemple jamais ouverte. L’algorithme gère tout, comme dans les autres campagnes, vous choisissez simplement qui vous souhaitez ré-engager, grâce à une publicité comprenant un lien profond.

Notre Cas client : OPnGO

OPnGo est une application qui existe depuis 3 ans et gère le stationnement. Nous accompagnons l’entreprise depuis ses débuts.

La société est présente dans 4 pays en Europe pour un total de 200 villes. Au total, l’application a été téléchargée plus de 800 000 fois et dispose de 546 000 utilisateurs. L’entreprise dispose d’un site web et d’une application mobile. La majorité des transactions se font d’ailleurs via l’application (92%), mais côté revenus, 66% se font via l’application et 34% via le site web.

La stratégie d’acquisition mise en place était assez claire :

  • Au moment du lancement (launch/pré-launch) : l’objectif était de tester le marché, car l’application et son concept sont assez novateurs. L’idée étant d’obtenir des téléchargements pour prouver la viabilité de l’application et la croissance possible. Nous avons donc lancé des App Campaigns for Install. Durant le 1er mois, nous avons réalisé plus de 15 millions d’impressions, générés plus de 200 000 clics. Plus de 7 000 personnes ont installé l’application.
  • Croissance : durant cette période, nous nous concentrions sur le CPI. Nous avons ainsi mis en place des UAC for Installs Advanced et UAC for Actions. Le coût d’inscription a été divisé par 3 en 6 mois.
    Autre élément important : la mise en place de la vidéo qui a été un véritable boost. Le volume a doublé, tout en montrant clairement à quoi ressemble l’application et comment elle fonctionne.

 

  • Aujourd’hui, l’application est dans sa période de maturité et s’oriente vers la rentabilité. C’est pourquoi nous mettons en places des App Campaigns for Actions, afin de trouver les utilisateurs les plus pertinents et ré-engager des personnes ayant téléchargé l’application, mais ne s’en étant jamais servie.

Pour terminer… Exclusivité : Roadmap des produits App Campaigns à venir 

L’équipe de Google nous a fait quelques révélations sur les nouveautés testées ou à venir prochainement.

  • Native Display Ads sur Youtube : l’algorithme créera pour vous des images. Lorsque le format paysage n’est pas disponible, un format de recours est alors utilisé.
  • L’introduction des Ad Groups dans les App Campaigns : il y aura ainsi une différenciation des groupes d’annonces. Cela fonctionnera de la même manière que les Ad Groups dans les campagnes traditionnelles. Vous pourrez par ailleurs arriver à 1000 assets pour une seule et même campagne.
  • Max conversion bidding : lors d’événements comme la Fête des Mères, le Black Friday ou la Saint-Valentin, vous souhaitez simplement dépenser tout votre budget. Avec cette nouvelle stratégie d’enchères, vous ne spécifiez pas de CPA, le budget sera dépensé afin que votre publicité soit diffusée à un maximum de personnes.
  • Target ROAS bidding : Optimisation du budget en fonction de la rentabilité espérée. Cela maximisera également les actions in-app, et vous permettra d’acquérir des utilisateurs susceptibles d’acheter au sein de l’application.
  • Automated Similar Audience : va vous permettre de trouver des utilisateurs similaires à vos clients avec une forte valeur ajoutée.
  • Les flux : vous aurez bientôt la possibilité d’utiliser votre flux de données des campagnes web sur les campagnes mobiles. Vous pourrez ainsi créer des assets plus dynamiques et cibler plus efficacement les utilisateurs.

Si vous souhaitez mettre en place des App Campaigns pour votre application, n’hésitez pas à contacter l’un de nos account manager, qui vous aidera à définir la stratégie à mettre en place ainsi que les leviers clés.

Adsvisers
lea@adsvisers.com