C’est une nouvelle qui secoue les utilisateurs des réseaux sociaux. Instagram, le réseau social appartenant à Facebook a commencé à déployer à l’échelle mondiale une version sans like. Sur les posts de certains influenceurs et marques, le nombre de likes disparaît et laisse place au message suivant « aimé par xxxx et d’autres personnes« .
Ce changement montre une réelle évolution sur les réseaux sociaux et posent surtout des questions pour les marques travaillant avec des influenceurs. Découvrez plus en détail, ce qui change et les conséquences pour les annonceurs.

Instagram et Facebook passent à une version sans like

En mai dernier, nous apprenions qu’Instagram testait officiellement une version n’affichant plus le nombre de like. C’est à l’occasion du F8 2019, que le DG d’Instagram, Adam Mosseri a annoncé le lancement du test. Ce premier test a eu lieu au Canada.
Dans la mise en place, les personnes se baladant sur les comptes Instagram de leurs amis et marques ne peuvent plus voir le nombre total de like sur un post. Seule la personne ayant posté la publication peut voir le nombre total de like récolté, ou le nombre de vues d’une vidéo.
L’objectif de ce test ? Réduire la pression sociale et revenir à l’objectif fondamental d’Instagram : partager du contenu, peu importe le nombre de like.

fin-du-like-quels-sont-les-impacts-pour-les-annonceurs

En juillet, le test a été déployé en Irlande, au Japon et dans d’autres pays.
Quelques mois plus tard, fin septembre, c’est Facebook qui a annoncé tester une version sans like et sans réactions, en Australie. Inspiré par Instagram, le réseau social de Mark Zuckerberg a décidé de tenter l’expérience. Les internautes peuvent toujours réagir avec des likes, des wahous etc, mais ils ne pourront pas voir le détail et savoir qui d’autres a réagit à une publication. Seul l’auteur de la publication aura accès à ses détails.
Enfin, c’est en novembre dernier qu’Instagram a annoncé étendre sa version sans like aux États-Unis, mais également en France et dans d’autres pays.

Pour le moment, Instagram se cache derrière des tests, mais il y a fort à parier qu’une version sans like soit officiellement déployée pour tous, à l’avenir.

La fin des likes : quelles conséquences pour les annonceurs ?

Une annonce qui touchent tous les acteurs

Instagram sans like est une bonne nouvelle pour la majorité des utilisateurs et permettra de naviguer dans un éco-système plus sain, moins envieux et surtout moins stressant.
Cependant, marques, célébrités et influenceurs semblent plus réticents face à ce changement. La chanteuse Nicky Minaj par exemple n’a pas apprécié la décision du réseau social de masquer les likes au public. Elle a d’ailleurs réagi sur Twitter comme on peut le voir ci-dessous.

Depuis le 9 novembre, elle n’a plus posté sur son compte Instagram.
D’après une étude menée par Hype Auditor, certains influenceurs avec entre 5K et 20K abonnés ont perdu 3 à 15% de leurs likes, dans les pays où Instagram masque les likes.

Quels indicateurs de performances pour les annonceurs ?

Sur les réseaux sociaux, l’engagement est l’un des indicateurs clés, pour les entreprises. À la place de prendre en compte le nombre de likes, qui permet de voir la performance d’une publication en comparaison avec d’autres, les annonceurs vont devoir se concentrer sur des métriques supplémentaires à l’instar de la portée, de la répétition, des impressions ou encore des commentaires. Les commentaires sont un bon indicateur pour les marques et montrent un certain intérêt pour le contenu publié. Cet indicateur est d’ailleurs pris en compte par l’algorithme d’Instagram pour mettre en avant des publications dans le feed.

Quid des collaborations ?

Là où l’absence de like peut poser problème, c’est lorsqu’une entreprise souhaite collaborer avec un influenceur. Le nombre de like par publication est une donnée importante pour les annonceurs, dans le choix des influenceurs, en plus du nombre d’abonnement et du taux d’interaction. Cependant, la donnée n’étant plus affichée, les marques devront faire confiance aux statistiques fournies pas ces derniers, qui parfois peuvent être truquées.

Cependant, l’absence du nombre de like est un faux problème, car de nombreux outils permettent aujourd’hui de connaître les statistiques d’un compte Instagram, vérifier de son authenticité et obtenir l’engagement réel de la communauté.

Vers du contenu plus authentique ?

Alors que les likes tendent à disparaître, les marques pourraient revoir leur stratégie de contenu et tenter de lancer de vraies conversations avec leur communauté. L’objectif ne serait ainsi plus d’avoir le plus de likes, mais d’obtenir le plus de commentaires, afin de créer du lien avec la communauté. Une belle photo c’est bien, mais des retours sur cette dernière, c’est mieux.

Enfin, pour conclure, avec ce changement d’affichage, Instagram va mettre en avant ses services publicitaires, afin d’inciter les entreprises à faire la promotion de leurs publications tout en payant.
C’est un moyen pour Instagram et donc Facebook de gonfler leurs revenus et inciter les annonceurs à faire preuve de créativité, via les différents formats, comme les carrousels, Shopping ou encore les stories.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce changement ou lancer des campagnes sur Instagram, n’hésitez pas à nous contacter.

Share This