Le 29 novembre prochain a lieu le Black Friday. Un événement originaire des États-Unis qui marque le lancement des achats pour les fêtes de fin d’année. Les entreprises se lancent alors dans une guerre des prix avec des réductions pouvant allant jusqu’à 80%. Le phénomène a également fait son apparition en France et a donné naissance à un événement Made in France, les French Days.

Le Black Friday est avant tout synonyme d’hyperconsommation. Dans cette mesure, plusieurs entreprises ont décidé de lancer une alternative, le Green Friday. Cette alternative est une réelle opportunité pour les entreprises qui ont un positionnement responsable ou écologique, ou qui vendent des biens recyclés ou de seconde main, par exemple. Cette initiative est voué à croître et être un nouveau temps fort commercial incontournable de ces acteurs.

1- Qu’est-ce que le Green Friday ?

Né en 2017, le Green Friday est en total opposition au Black Friday et appelle à une consommation plus responsable. Ainsi, les entreprises prenant part au mouvement, ne proposent pas de réductions le 29 novembre.
À la place, elles s’engagent « à reverser 10% de leur leur chiffre d’affaires de la journée au profit d’associations engagées pour une consommation responsable telle que HOP, Zéro Waste, etc. » Certaines entreprises vont plus loin en fermant leur site le jour J ou bien en incitant les consommateurs à ne pas se rendre en magasin. Autre initiative recommandée, le fait de proposer en magasin par exemple, des ateliers de réparation afin de donner une seconde vie à certains produits.

Parmi les entreprises faisant partie des fondateurs du mouvement on retrouve, Envie, Altermundi, Réseau Francilien Réeemploi, dream act, Ethiquable et Emmaüs France. D’autres entreprises ont depuis deux ans rejoint le mouvement comme MyTroc, Pachamamaï ou encore Les Jouets Libres.

L’idée étant de mettre en avant des valeurs sociétales et indirectement à ne pas s’enfermer dans les magasins ou passer sa journée sur internet à acheter. En mettant en avant ce type de valeurs, les entreprises tentent de se différencier et de faire comprendre à leurs clients qu’il est possible de consommer de manière responsable.

Qui peut rejoindre le Green Friday ?

L’initiative est louable, mais on ne rejoint pas le Green Friday aussi facilement que l’on participe au Black Friday. Les entreprises souhaitant rejoindre le mouvement doivent répondre à plusieurs critères et s’engager :

  • elles doivent être « une structure éthique dont l’activité directe et/ou la politique commerciale promeuvent une forme de consommation responsable« 
  • « s’engager à ne pas faire de réductions le jour du Black Friday et à reverser 10% de leur chiffre d’affaires du jour à une ou des association(s) avalisée(s) par l’association Green Friday© et/ou à organiser des événements de sensibilisation à la consommation responsable« 
  • « adhérer à l’association Green Friday et à ses principes« 
  • « remplir ce formulaire de demande de participation au mouvement« 

2-Quels effets face au Black Friday ?

Lancé il y a deux ans, il est difficile de donner des résultats concrets sur l’action du Green Friday. Cependant, de plus en plus d’entreprises rejoignent le mouvement. Il suffirait qu’un géant du web ou de tout autre secteur se joigne à l’initiative pour que cette dernière fasse plus de bruit et amène à davantage de résultats.

Il est également intéressant de noter que d’après HappyOrNot, les taux de satisfaction aux États-Unis des consommateurs durant le Black Friday ont chuté de 7,5% en 2017. On note également qu’aux États-Unis, les consommateurs sont plus heureux, lors d’une journée de shopping normale que durant le Black Friday.

Les raisons ? Le Black Friday, fatigue les consommateurs. Pour convaincre et susciter un certain intérêt auprès de ces derniers, les entreprises doivent sans cesse se renouveler et proposer de nouvelles expériences. Lors de cet événement mondial, tout le monde s’attend à des prix plus faibles qu’habituellement, mais ce n’est plus suffisant.

3-Adoptez une stratégie différenciante et affirmez votre positionnement

Malgré l’hyperconsommation, nombreux sont les acheteurs qui aujourd’hui s’intéressent à la marque, son histoire et ses valeurs. Ainsi en participant à des initiatives comme celles du Green Friday, les commerçants peuvent se différencier et se démarquer auprès des consommateurs. Par ailleurs, le Black Friday est une date importante dans l’agenda des commerçants oui, mais ils doivent également penser aux autres jours de l’année.

Avec ce mouvement rejetant la sur-consommation, les entreprises peuvent prendre leur part de responsabilité, dans une lutte plus globale, celle du réchauffement climatique et du gaspillage. Des sujets de société qui importent de plus en plus les consommateurs, qui à leur manière tentent de prendre des initiatives à leur échelle.

4-Soyez l’un des premiers à faire de la publicité sur un événement inédit

Vous l’aurez compris, en plus d’être une iniative pertinente et dans l’ère du temps, le Green Friday est un atout dans votre stratégie de communication. Via les réseaux sociaux et même Google Ads, vous pouvez communiquer à votre manière sur votre prise de position lors de cet événement.
Sur les réseaux sociaux par exemple, n’hésitez pas à éduquer vos clients, votre communauté à cette iniative. Expliquez leur l’objectif de l’événement, pourquoi votre entreprise y a pris part, quel est votre intérêt, réaffirmez tout simplement vos valeurs.

Alors êtes-vous prêts à rejoindre le côté green de la force ? Si vous souhaitez mettre en place une stratégie d’acquisition autour de cet événement, n’hésitez pas à contacter l’un de nos account manager, qui se fera un plaisir de vous accompagner !

Share This