C’est l’histoire d’un business d’influenceurs qui prend un coup, mais pas seulement. C’est aussi l’histoire d’un réseau social qui pourrait prendre un virage historique. Au mois de mai Instagram lançait le début de son plan. Le Canada sera le cobaye d’un essai inédit dans l’histoire des réseaux sociaux. Le nombre de likes sous chaque publication sera masqué.  L’essai est positif puisqu’il conduit Instagram à étendre ce test à 6 autres pays le 17 juillet. L’Australie, le Brésil, l’Irlande, l’Italie, le Japon et la Nouvelle Zélande ont ainsi rejoint le test.

Le compteur de like, quel est son rôle ? 

 

Le compteur de like tout comme le compteur d’abonné est depuis le début du réseau un indicateur important de la performance et de la notoriété des utilisateurs. Le taux d’engagement, calculé entre autre à partir du nombre de likes, deviendrait donc une donnée privée uniquement accessible à l’auteur du contenu. C’est une donnée précieuse pour les influenceurs mais surtout pour les marques qui les contactent. Privées de cet indicateur, les agences vont devoir intégrer de nouvelles technologies pour évaluer le succès des campagnes ou prendre seulement en compte le nombre de commentaires et d’abonnés. Cependant, laisser un commentaire demande plus d’efforts aux internautes.

La suppression du nombre de likes, un moyen pour préserver la santé mentale des utilisateurs

 

D’après Instagram, ce test a pour but de préserver la santé mentale de ses utilisateurs. En effet, cette mesure viserait à casser la pression du like qui pèse chez de nombreux ados. Instagram souhaite que ses utilisateurs accordent plus d’attention au contenu partagé sur la plateforme qu’au nombre de likes. L’impact des réseaux sociaux sur leurs utilisateurs a fait l’objet de plusieurs critiques ces dernières années. Une étude réalisée par la Royal Society for Public Health en 2017 a classé Instagram comme le pire réseau pour la santé mentale des jeunes au Royaume-Uni. Une autre, menée en 2018 aux Etats-Unis par le Pew Research Center, a démontré que 40 % des adolescents utilisant Instagram se sentent obligés de ne partager que les contenus ayant rassemblés beaucoup de likes ou de commentaires.

L’évolution d’Instagram, ce qu’en pensent les influenceurs :

 

Du côté des influenceurs, les avis sont mitigés. Pour Inès Duhard, influenceuse française de plus de 44000 abonnés, le réseau social aurait mieux fait de s’attaquer au compteur d’abonnés. D’après elle, la course aux abonnés est incroyable. La suppression de ce compteur permettrait de mettre en avant des créateurs de contenu original et de qualité, plutôt que ceux avec une grande communauté.

Pour Constance Arnoult, influenceuse française de plus de plus de 67000 abonnés. Le problème se posera surtout pour les micro influenceurs qui ont moins de 10000 abonnés. Elle pense qu’il leur sera beaucoup plus compliqué d’émerger. Pour les influenceurs dont la communauté est plus grosse, les marques s’intéresseraient plus à la qualité du contenu.

D’un point de vue général, cette mesure permettrait aussi de mieux contrôler la fraude à l’influence. Ainsi, les influenceurs ayant recours aux likes artificiels pour gonfler leurs statistiques auront plus de difficulté à se faire remarquer par les marques. Une étude new-yorkaise du mois de décembre 2018 affirme que la fraude à l’influence coûterait près de 200 millions de dollars aux marques.

Un test en faveur de la publicité

 

Certains voient en ce choix un objectif commercial dissimulé derrière celui de l’éthique. En effet, Instagram profiterait de cette nouvelle ère pour promouvoir son service de publicité auprès des marques. Ainsi, on peut comprendre que chaque décision du réseau social est liée de près ou de loin à son grand projet : se transformer en supermarché géant et ultra personnalisé grâce notamment à Instagram Shopping.

On assiste à un changement de stratégie de la part des réseaux sociaux. Instagram se renouvelle pour préserver ses utilisateurs. Twitter s’interroge aussi sur une possible application de ce test à leur plateforme. De son côté, Youtube change l’affichage du nombre d’abonnés : le nombre sera arrondi pour les chaînes de plus de 1 000 abonnés.

Si vous souhaitez en savoir plus ou vous lancer sur Instagram, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous accompagnons dans la mise en œuvre stratégique et la gestion de vos campagnes.

Share This