Soldes d’hiver 2019 : comment optimiser vos campagnes sur Google Shopping ?

6 points clés pour gérer vos campagnes Google Shopping durant les soldes d'hiver 2019

Soldes d’hiver 2019 : comment optimiser vos campagnes sur Google Shopping ?

Comme chaque année après les fêtes de fin d’année, arrive la très attendue période des soldes d’hiver. Ces dernières débuteront le 9 janvier prochain. L’occasion idéale de commencer à travailler avec Google Shopping.

Alors que les magasins affichent de nombreuses promotions en cette période, en ligne la guerre des prix est déclarée. De nombreuses ventes privées existent et les entreprises font souvent des promotions “exceptionnelles” tout au long de l’année. Les soldes d’hiver restent une période où les Français dépensent.
En 2018 par exemple, 41,1 millions de Français y ont participé. 36,5 millions ont acheté en magasin et près de 28 millions en ligne.

C’est donc le moment de définir sa stratégie sur Internet et notamment via Google Shopping. Dans cet article nous vous donnerons une liste des meilleures pratiques à définir pour bien préparer les soldes.

1/ Google Shopping, petit rappel

Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec l’outil en voici les grandes lignes. Google Shopping permet aux annonceurs d’afficher l’ensemble des produits de leur catalogue ou bien une partie sur les pages de recherches Google.

Google Shopping : la to-do liste durant les soldes d'hiver

Exemple de résultats Google Shopping

Les internautes peuvent également obtenir davantage de résultats en se rendant dans l’onglet “shopping”. Ils pourront également accéder au comparateur de prix de Google Shopping.
Pour voir vos produits remonter, il faut dans un premier temps exporter votre catalogue, afin de créer votre propre flux produit. Ensuite, il faudra créer un compte Google Merchant Center, que vous pourrez associer à votre compte Adwords.
La dernière étape consiste à créer la campagne “Shopping” directement dans Adwords !

Contrairement aux annonces textuelles, Google Shopping permet à l’internaute d’obtenir toutes les informations clés en quelques instants et se projeter plus facilement dans l’acte d’achat grâce à un visuel.

Grâce à Google Merchant Center, un flux de produits va être créé. Ainsi, lorsque vous aurez des nouveautés, vous pourrez l’actualiser simplement en quelques clics dès que vous le souhaitez. Ensuite, il faudra renseigner divers champs, connus sous le nom d’attributs.

2/ Ne passez pas à côté de l’optimisation de vos fiches

Afin de diffuser vos produits, Google vous demande plusieurs informations sur ces derniers. Notamment lors de la création de votre flux. En voici un récapitulatif avec les choses à faire !

  • Un identifiant unique pour chaque produit.
  • Nom de votre produit : doit faire au maximum 150 caractères. Il doit décrire avec précision le produit. L’attribut correspondant étant “title” [titre].
  • Une description : cette dernière doit être précise et complète. Elle doit comporter les mêmes informations que sur la page de destination et doit faire au maximum 5 000 caractères. La description doit parler uniquement du produit à savoir la couleur, la marque ou encore la matière. Vous ne devez pas ajouter de termes comme “promotions” ou livraison gratuite.
  • Des liens : vous devrez ajouter un lien vers la page de destination, ainsi qu’un lien vers l’URL de l’image principale. Vous pourrez également ajoute l’URL d’une image supplémentaire. Enfin, vous devrez penser à renseigner une page de destination optimisée pour les mobiles grâce à l’attribut “mobile_link” [lien_mobile] !
  • Une image : cette dernière doit respecter les caractéristiques de Google à savoir : un fond blanc, pas de textes promotionnels ou filigranes. Essayez d’avoir une photo unique, cette dernière vous démarquera de vos concurrents.
  • Catégorisation : vous devrez définir différents attributs pour aider Google à comprendre les produits que vous vendez. Il va ainsi être nécessaire de définir une catégorie de produits, comme par exemple Vêtements et Accessoires ainsi que le type de produit, à savoir une robe par exemple. Vous trouverez sur ce lien une liste des catégories Google.
  • Disponibilité : il vous sera demandé d’entrer la disponibilité de vos produits à savoir en stock, non disponible ou bien en pré-commande. En fonction du statut, vous pourrez préciser une date de disponibilité, ainsi qu’une date d’expiration.
  • Prix : il est obligatoire de définir un prix, ce dernier doit être le même que celui affiché sur la page de destination. Mais durant cette période de solde, il faudra penser à remplir l’attribut “sale_​price” [prix_​soldé] et définir la période durant laquelle ce prix est valable.

3/ Organisez bien vos campagnes

Une fois vos fiches produits créées, vient le temps de la création des campagnes. Grâce à ces dernières, l’objectif est simple : diffuser le bon produit, au bon moment et surtout affiché au bon prix. Un de nos conseils pour organiser vos campagnes et d’en créer une première dans laquelle se trouve vos meilleures références. À savoir les produits que vous vendez le plus. Ensuite, vous pouvez tout simplement découper vos campagnes par catégorie de produit. Pour savoir quels produits mettre en avant, il est intéressant de réaliser une petite étude de vos statistiques via Google Analytics.
Il est également pertinent d’utiliser en cette période de soldes, le programme ” Promotion des marchands “. Ce dernier permet de montrer à l’internaute les promotions en cours comme par exemple un code promo à utiliser ou encore le fait qu’il y ait -25% sur les produits d’une certaine catégorie ou bien le fait que les frais de ports sont offerts. Vous pouvez définir ces offres manuellement ou bien grâce à un flux de promotions.

4/ Pensez mobile

Durant les soldes d'hiver, pensez à optimiser vos campagnes Google Shopping sur mobile

L’année dernière en France, les internautes ont réalisé plus de recherches Google via leur mobile qu’à travers un ordinateur. Il est donc essentiel que votre site soit “mobile-friendly” et donc que vos pages de destination soient optimisées. D’une manière générale, nombreux sont ceux à effectuer une recherche via mobile et à concrétiser leur achat via ordinateur. Il est donc essentiel d’optimiser vos enchères sur mobile, dès le lancement des soldes !

5/ Ne craignez pas le double affichage

Lorsque vous réalisez une campagne Shopping, il est possible que lorsqu’un utilisateur tape sa requête, il découvre une annonce texte en plus de l’annonce Shopping. Le double affichage de vos campagnes représente un avantage pour vous, car vous aurez ainsi plus de chances qu’un internaute clique sur votre lien et donc passe à l’achat !

6/ Ciblez bien votre audience et pensez au remarketing

Grâce à Google Shopping et ses diverses fonctionnalités, vous allez avoir la possibilité de cibler des personnes ayant déjà montré un intérêt pour vos produits. Vous allez pouvoir utiliser des listes de remarketing Shopping. Vos annonces pourront être diffusées auprès de personnes ayant consulté votre site ou bien ayant directement réalisé une recherche de vos produit sur Google. En fonction de vos attentes, vous pourrez diviser vos campagnes avec par exemple “les personnes ayant abandonné leur panier d’achat” ou encore les visiteurs réguliers.

Comme vous vous en doutez, Google Shopping est un outil essentiel à mettre en place et à optimiser durant la période des soldes. En utilisant Shopping, vous allez augmenter votre notoriété, attirer du trafic de qualité sur votre suite et à terme convertir les internautes en acheteurs. Pour mettre en place vos campagnes via Google Shopping, n’hésitez pas à contacter un de nos account manager juste ici.

Adsvisers
lea@adsvisers.com